Pluralité masculine pour une coquine amatrice

9154
50:00
91%
Votes : 23

Maeline n’est vraiment pas une amatrice comme les autres. Nous avions rencontré cette libertine coquine, accro à la pluralité masculine, dans le quartier naturiste du Cap d’Agde, où elle faisait son shopping : sextoys, tenues affriolantes, etc… Rendez-vous a été pris pour un gang bang chez elle, à Nîmes. Sauf que Maeline ne nous trouvait pas assez nombreux à son goût. Nous étions pourtant six queutards prêts à la niquer. Alors, ni une, ni deux, la coquine perverse est allée dans la rue pour débaucher un ou deux mecs supplémentaires pour la défoncer. Elle a finalement réussi à entrainer un gars qu’elle a d’abord sucé en pleine rue, sans autre forme de procès. Nous voilà donc maintenant chez elle, en train de la traiter comme la pire des salopes : oui, j’oubliais de vous dire, Maeline aime être bien prise en main, et elle a plutôt un tempérament de soumise. Qu’à cela ne tienne, ça ne gênait personne de la maltraiter un peu avant de la couvrir de nos éjaculations chaudes.

Rencontres

Laisser un commentaire